Plafonnage

Plafonnage

Vous avez des travaux d’aménagement pour la rénovation d’intérieure de votre habitation ?

Confiez vos travaux à Coplateck ?

En quoi consiste le plafonnage ?

Le plafonnage est une spécialité dans le bâtiment et la rénovation d’intérieur qui consiste à recouvrir les murs et les plafonds d’une couche de plâtre ou d’enduit afin d’obtenir une surface plane et lisse pour recevoir un support décoratif comme de la peinture ou du papier peint.

Le plafonnage est travaillé par un plâtrier ou plafonneur-cimentier. Aujourd’hui, Il est désigné plus communément par le métier de plaquiste car le métier de plâtrier s’est transformé en délaissant de plus en plus la pose de plâtre traditionnelle au profit de pose de cloisons sèches ou de plafonds suspendus.

Plafonnage, à quoi est-il destiné ?

Le plafonnage ou enduisage est destiné à tous les bâtiments neufs ou en rénovation dans le secteur de l’habitation, des bureaux, du commerce ou de l’industrie.

Le plafonnage de mur est la réalisation de briquetage (briques plâtrières) afin de monter des cloisons au même titre que les surfaces de plafond. Une fois la cloison en brique préparée, elle est recouverte d’un enduit de plâtre. L’avantage de cette technique traditionnelle apporte une bonne isolation thermique et phonique grâce à l’utilisation de la brique et une régulation de la température et de l’hygrométrie par l’application de l’enduit de plâtre permettant la pose d’un support de finition.

Le plafonnage permet des réalisations d’ouvrage décoratifs sur-mesure très technique que ce soit pour des aménagements de combles, des caissons ou exigences coupe-feu.

D’autres techniques de plafonnage existent pour les collectivités et entreprise avec la pose de plafonds suspendus utilisant des structures métalliques et des dalles de fibres ou laine minérale.

 

Chercher un professionnel pour votre rénovation intérieure

Quel type de plâtre est utilisé pour le plafonnage ?

Plâtre humide

Le plafonnage humide est comme son nom l’indique, un mélange de plâtre et d’eau appliqué sur une surface afin d’obtenir un résultat lisse pour appliquer une couche de finition. La mise en œuvre de cette méthode est la pose manuelle d’un enduit de plâtre ou bien mécanique par projection à l’aide d’une machine à projeter sur une surface cloisonnée, le plus souvent en brique. Cette technique est la plus adaptée aux nouvelles constructions mais peut aussi être utilisé dans la rénovation d’intérieure mais nécessitera des actions au préalable pour une bonne pose.

L’avantage d’une pose en plâtre humide est le coût. Le gain se trouve le plus souvent dans le prix de la matière première relativement faible mais coût de la main d’œuvre fait monter rapidement le devis. Le tarif vous est communiqué le plus souvent au mètre carré. Inconvénient de cette pose, les temps de séchage souvent long et peuvent bloquer certaines interventions d’autres corps de métier lors d’une construction. C’est pourquoi aujourd’hui, l’usage de la cloison sèche est privilégié.

Plaque de plâtre

Le plafonnage sec consiste à fixer des plaques de plâtre (plâtre compacté entre deux feuilles de papier) appelées également plaque de BA13 sur une structure métallique composée de rails métalliques préalablement posés. Cette pose facilite la création de cloison dans une habitation et convient très bien dans les rénovations intérieures. Elle offre l’avantage de pouvoir créer des formes ou cloisons sur-mesure à votre intérieur. L’épaisseur, la dimension et la composition de cette plaque de plâtre varie en fonction de son lieu de pose comme par exemple les zones humides d’une salle de bain, un BA13 hydrofuge sera nécessaire. Malgré un prix plus élevé en matière première, la pose étant plus rapide vous gagnerez en temps de main d’œuvre et c’est cette pose qui est privilégiée par les professionnels de la rénovation. Seul inconvénient est la suspension d’objet lourd que ce soit au plafond ou sur le mur, exemple WC suspendu, qui nécessitera le renforcement de l’armature et l’usage de points d’encrage spécifiques et adaptés.

Tarifs d’un plafonnage ?

Le plafonnage varie en fonction d’une prestation de plaquiste ou d’une prestation de plâtrier. La différence réside dans le coût de la main d’œuvre qui peut s’élever rapidement en fonction de la surface à rénover pour la pose d’un plâtre humide. Le coût de la matière première est sensiblement plus cher pour des plaques de plâtres mais la pose en sera réduite.

Comptez entre 10 et 20 euros le mètre carré en fonction de la complexité du chantier et du type de surface à rénover.

 

Demande de devis pour plafonnage, enduisage, pose de crépi ou de cloison sèche en gyproc

Contactez-nous pour un devis personnalisé en complétant notre formulaire de demande devis. Téléphonez au 02/303.86.70 (heures bureaux 08h00 à 18h00) ou par Gsm 0489/327.950